Elisabeth Pochon Députée de la 8è circonscription de la Seine-Saint-Denis (Rosny-sous-bois, Villemomble, Gagny)

Les maires de droite hors la loi n’ont pas empêché la réussite de la rentrée scolaire

Les nouveaux rythmes scolaires mis en place dès la rentrée scolaire 2014 ont connu une belle entrée en matière, que les médias ont malheureusement trop peu évoquée. Cependant, certains édiles de droite se sont mis hors-la-loi en refusant d’ouvrir les écoles de leurs communes le mercredi 3 septembre. Voici le communiqué du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale :

"Après une rentrée scolaire réussie marquée par l’entrée en vigueur des nouveaux rythmes scolaires dans l’ensemble des communes de France, le Groupe SRC condamne fermement la poignée de maires de droite qui interdisent l’accès aux locaux scolaires ce mercredi. Cette violation de la loi par ceux qui sont chargés de l’appliquer, se fait au détriment de la communauté éducative et des élèves. Elle doit être sanctionnée fermement si cette attitude persiste. En tout état de cause, cette stratégie d’obstruction a échoué. S’il est évidemment trop tôt pour tirer un bilan définitif, la quasi-totalité des écoles de France sont passées sans problème majeur à la semaine de quatre jours et demi. On le doit à la fermeté du Gouvernement qui a toujours fait prévaloir la qualité de l’enseignement et l’intérêt des élèves.

La deuxième bonne nouvelle de cette rentrée est l’annonce par le Président de la République d’un grand plan numérique à l’école, qui va permettre à l’Education nationale de rattraper son retard tant en matière d’équipement, d’organisation que d’enseignement.

La troisième bonne nouvelle, c’est le recrutement de 20 000 personnels dans l’éducation nationale, qui permet de faire face à l’augmentation des effectifs et à l’entrée en fonction des premiers enseignants qui ont bénéficié d’une formation professionnelle.

La refondation de l’école lancée par le Président de la République est en train de produire ses premiers effets bénéfiques."