Elisabeth Pochon Députée de la 8è circonscription de la Seine-Saint-Denis (Rosny-sous-bois, Villemomble, Gagny)

Nouveau processus de parrainages pour la présidentielle : une réussite

Le Conseil Constitutionnel vient de publier la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle 2017.

Le 23 avril prochain, vous pourrez voter pour l’un des 11 candidats suivants : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoit Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou. Au total, 14.296 parrainages ont été validés.

C’est un candidat de plus que pour l’élection présidentielle de 2012. Le nouveau processus de parrainages, né avec la loi pour la modernisation de l’élection présidentielle dont j’ai été rapporteure, n’aura donc en aucun cas été un frein démocratique. Bien au contraire.

Lors de la campagne de récolte des parrainages, les élus ont adressés eux-même ces derniers au Conseil Constitutionnel. Auparavant des émissaire des candidats étaient chargés de les récolter. Certains maires de petites communes étaient alors exposés à des pressions ou intimidations.
Désormais ils peuvent parrainer le candidat de leur choix sans subir ces procédés anti-démocratiques.

Autre élément inédit : le Conseil constitutionnel a publié par intervalles de quatre jours sur son site les noms de tous les élus qui ont parrainé un candidat. Un élément de transparence démocratique que les citoyens réclament. Ces derniers connaissent désormais le choix de leur édile, député ou conseiller départemental.

La publication en temps réel du nombre de parrainages pour chaque candidat a été particulièrement suivie et efficaces. Elle a permis de connaitre la situation réelle des candidats, loin de toute spéculation.